Equipe projet

Patrice POMEY, Responsable du projet PRÔTIS, directeur du comité scientifique et technique
P. Pomey est aujourd’hui directeur de recherche émérite du CNRS, Centre Camille Jullian. Il a dirigé la Direction des Recherches Archéologiques Sous-Marines (DRASM – Ministère de la Culture) entre 1984 et 1991, puis de 2000 à 2008, le Centre Camille Jullian.
Spécialiste d’archéologie navale antique, il est responsable du programme d’archéologie navale et maritime du CCJ et a été responsable des fouilles et de l’étude des épaves de la place Jules-Verne (Marseille).

Pierre POVEDA, Responsable technique
Docteur en archéologie navale de l’université d’Aix-Marseille et plongeur professionnel classe IB, P. Poveda a soutenu sa thèse en 2012 sur  « Le navire antique comme instrument du commerce maritime : restitutions 3D, tonnage, qualités nautiques et calculs hydrostatiques des épaves : Napoli A, Napoli C, Dramont E et Jules-Verne 7 », sous la direction de M. P. Pomey. Il a participé, entre autres, activement à la fouille de l’épave Arles-Rhône 3.
Il supervise la construction de la réplique en liaison avec le chantier naval Borg.

Christine DURAND, Loïc DAMELET et Philippe GROSCAUX sont photographes au Centre Camille Jullian.
Avec Antoine CHENE, ingénieur de recherche honoraire du CNRS, ils ont en charge de la couverture photographique et vidéo de l’ensemble des étapes du déroulement du programme expérimental. Les archives ainsi constituées serviront aussi à la production de films pédagogiques autour du projet. Les photographies sont archivées dans la base iconographique du CCJ.

Blandine NOUVEL, Communication
B. Nouvel est archéologue et documentaliste de formation. Ingénieure de recherche au CNRS, Centre Camille Jullian, elle y est chargée de la valorisation de l’information scientifique et technique / Communication.

 

 

LDelavault_cwLucile DELAVAULT, Coordination administrative
L. Delavault est diplômée d’un Master en Archéologie. Elle a participé à plusieurs chantiers de fouilles maritimes et subaquatiques du Centre Camille Jullian.

 

 

Charles ARNULF, Gestion
Trésorier de l’association ARKAEOS, mandataire du projet Prôtis pour la gestion et la coordination, C. Arnulf veille à la bonne tenue des comptes du projet.

 

Ils ont contribué à la réalisation du projet :

S. Marlier

Sabrina MARLIER
Docteur en archéologie de l’Université de Provence, Aix-Marseille I avec une thèse sur les bateaux cousus antique de Méditerranée « Systèmes et techniques d’assemblage par ligatures dans la construction navale antique méditerranéenne » soutenue en 2005, Sabrina Marlier est donc spécialiste d’archéologie navale.
Elle a participé très étroitement aux débuts du projet Prôtis avant d’être chargée du sauvetage et de la muséographie de l’épave Arles-Rhône 3 au sein du Musée départemental Arles Antique à Arles.

 MicM. Rivalhel RIVAL
Michel Rival est spécialiste de charpenterie navale dans l’Antiquité. Il a participé aux activités du Bureau d’architecture navale du Centre Camille Jullian pour lequel il a réalisé jusqu’en 2003 de nombreux plans et dessins des épaves fouillées par le centre. Il est notamment l’auteur des relevés et des plans des épaves Jules-Verne 7 et Jules-Verne 9. Il a publié, seul ou avec P. Pomey, plusieurs ouvrages sur les épaves antiques de la Méditerranée.
Robert ROMAN
Charpentier de marine de formation et moniteur de voile, R. Roman est Ingénieur de recherche au CNRS. Il a été responsable du bureau d’archéologie navale, un atelier destiné à réaliser les relevés graphiques et les modèles tridimensionnels (maquettes et modèles d’étude) du programme d’archéologie navale et maritime du Centre Camille Jullian.
Aujourd’hui jeune retraité, R. Roman continue à suivre de près la construction de Gyptis.

 

Blandine Nouvel

Ingénieure de recherche CNRS, responsable de ressources documentaires et chargée de la valorisation de l'IST au Centre Camille Jullian

More Posts - Website

Les aléas…

A grand projet, grande équipe ! Quand on réunit des hommes et des femmes dont certains sont des « intermittents de la recherche », c’est-à-dire contractuels, on court le risque qu’ils trouvent ailleurs une stabilité professionnelle qu’il n’est pas possible de leur garantir.

(© photo -Ant, 2009)

Risque assumé, puisque nous sommes ravis que Sabrina Marlier qui assurait jusque-là la coordination de PRÔTIS ait trouvé sur d’autres rives arlésiennes un poste qui satisfait ses goûts des grands projets navals.

Nous aurons certainement l’occasion de revenir avec elle sur la question, puisqu’elle rejoint en janvier le Musée départemental Arles antique pour travailler sur la sauvegarde de l’épave Arles-Rhône3. Elle continue néanmoins à faire partie du comité scientifique de PRÔTIS. Toute l’équipe Prôtis la remercie chaleureusement pour l’énorme travail qu’elle a accompli depuis l’origine même du projet dont elle était l’une des chevilles ouvrières.

Pour ce qui est de la suite de la coordination, la relève devrait être prise dans le courant du premier trimestre 2011. Et nous en reparlerons !

Blandine Nouvel

Ingénieure de recherche CNRS, responsable de ressources documentaires et chargée de la valorisation de l'IST au Centre Camille Jullian

More Posts - Website