Le projet Prôtis au Pavillon M

PavillonM_7trésors2013

Dans le cadre du programme « Les 7 trésors de la recherche » lancé conjointement par l’université d’Aix-Marseille, le CNRS et l’INSERM, 7 objets représentant la recherche effectuée sur le territoire de Marseille-Provence 2013 sont présentés tout au long de la semaine du 15 au 20 octobre, à l’Espace Mistral du Pavillon M.

 

 

 

 

Le mercredi 16 octobre, le public est invité à Naviguer dans le passé.
La journée est consacrée en partie au projet Prôtis :

12h30-14h00 : Apérobjet avec Pierre POVEDA, autour du modèle d’étude des ligatures

14h00-15h30 : Film : « Les premières étapes de la construction du Gyptis ». Présentation des 4 épisodes réalisés par A. CHENE par Patrice POMEY

16h30 : Atelier Prôtis, animé par les médiateurs du projet. Ouvert au public, sur inscription auprès du Pavillon M

17h30 : Table ronde : « A quoi sert de creuser le passé ? »
avec Maryline CRIVELLO (professeur d’histoire à l’université Aix-Marseille, directrice du laboratoire TELEMME-Temps, espaces, langages, Europe méridionale, Méditerranée), Hervé GUY (Inrap), Patrice POMEY et Françoise VILLEDIEU (Directeurs de recherche au CNRS, Centre Camille Jullian).

17h30 : Visite des 7 trésors de la recherche par la Cellule de culture scientifique et technique d’Aix-Marseille Université

Tout savoir sur cette semaine au Pavillon M : http://7tresors.sciencesconf.org/


Blandine Nouvel

Ingénieure de recherche CNRS, responsable de ressources documentaires et chargée de la valorisation de l'IST au Centre Camille Jullian

More Posts - Website

Publié par

Blandine Nouvel

Ingénieure de recherche CNRS, responsable de ressources documentaires et chargée de la valorisation de l'IST au Centre Camille Jullian

Une réflexion au sujet de « Le projet Prôtis au Pavillon M »

  1. Les decisions locales s’inscrivent toutefois dans le mouvement plus vaste de la commande publique et l’aboutissement du projet architectural depend essentiellement du ministere de tutelle, en l’occurrence le ministere de l’agriculture et du commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *